Prochaine meilleure tendance: le DIY

Publié par Mélina Tremblay le

Tout au long de cette dernière année, beaucoup de gens ont développé des passe-temps. L'un des plus populaires serait le DIY, qui signifie «Do It Yourself», donc «faites-le vous-même» en français. Ça peut aller des produits de beauté, aux vêtements, et même aux petites rénovations autour de la maison. Prenons du recul et parlons un peu de l'origine du DIY.

Ça existe depuis déjà un bon moment; nous parlons depuis le début du 19e siècle. Avec les familles plus nombreuses, l'achat de jouets commençait à être de plus en plus dispendieux et donc, beaucoup de jouets étaient souvent fabriqués à la maison. Puis, dans les années 50, on assiste à une véritable explosion de popularité envers le DIY. Cela faisait suite à la période avant et après la Seconde Guerre mondiale, où de nombreux articles de base étaient rationnés, de sorte que les gens devaient développer des compétences pour fabriquer les articles dont ils avaient besoin. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la mode, bien sûr, et sur certains des artistes qui l'ont fait vivre dans leur façon de créer.

Bonhomme alumette fait de laine, de ciseaux, de bobines de fils et de boutons de couture.
Image récupérée du site Science Museum

Avec la prise de conscience croissante des dommages que la fabrication de vêtements peut avoir sur notre planète, de nombreux artistes se demandent comment ils pourraient changer la façon dont leurs vêtements sont fabriqués. Une solution se présente souvent: modifier des vêtements usagés, faire de la teinture maison, transformer des vêtements usagés (ou des retailles) en d'autres objets, etc. Voici quelques créateurs de mode DIY que vous connaissez peut-être: Merritt Meacham, Lefty NYC, Feuergod, Emily Dawn Long, JJVintage, et plus…

Montage photo d'images récupérées sur le Instagram de Lefty NYC, où l'on peut voir plusieurs créations DIY, dont de la teinture
Montage d'images récupérées sur le Instagram de LeftyNYC
Montage de photos des vêtements du designer Merritt Meacham, présentant du travail de teinture, découpage, etc.
Montage d'image récupérées du Instagram de Merritt Meacham

«Avec le temps, je me sens plus en phase avec l'art et pas tellement avec le monde de la mode. Et pas à cause de ce que je fais, mais à cause de ma relation avec le processus », Meacham a récemment déclaré dans une interview avec HighSnobiety.

Cette nouvelle tendance est également très amusante, car elle permet au grand public de pouvoir créer et s'exprimer à travers ses vêtements, avec peu d'outils nécessaires. Cela crée un fort engouement pour la réutilisation des vêtements que vous ne portez plus et contribue ainsi à ralentir le «fast-fashion». Voici quelques designers montréalais à ne pas manquer, qui intègrent le DIY dans leur processus de création: Rococo Disco Cowboy, Kunst, Mamé, Fantasy Object, Constance Massicotte, et plus.

Marque de vêtements montréalaise utilisant le Tie-Dye, la modification de vêtements usagés
Montage d'images récupérées du Instagram de Rococo Disco Cowboy
Montage d'images présentant la fabrication de bijoux avec des coquillages trouvés
Montage d'image récupérées du Instagram de Kunst
Montage d'images présentant des créations de la Montréalaise Constance Massicotte, qui modifie des vêtements usagées, parfois même les peinture
Montage d'images récupérées du Instagram de Constance Massicotte

Allez donner de l'amour à vos magnifiques marques locale! Mais aussi, pourquoi ne pas essayer 1 ou 2 DIY par vous-même? Juste pour passer le temps jusqu'à ce que l'été arrive !

Voici le lien des artistes mentionnés dans l'article, dans l'ordre d'apparition:

Merritt Meacham

Lefty NYC

Feuer God

Emily Dawn Long

JJVintage

Rococo Disco Cowboy

Kunst

Mamé

Fantasy Object

Constance Massicotte

← Article précédent Article suivant →

français