Artiste de la Semaine - Rencontrez Baya

Publié par Mélina Tremblay le

Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m'appelle Baya, j'ai 19 ans et je suis mannequin, poète et illustratrice. Née et élevée à Montréal, j'ai appris à complimenter ma vie avec l'art. J'aime donner vie à l'aquarelle et illustrer mes sentiments par des mots. Parfois, je vais mettre les deux ensemble pour créer une seule pièce. J'utilise également de l'encre, de l'acrylique et du maquillage pour accompagner certaines de mes pièces d'art.

Dessin d'une chaise rouge ancienne avec un tournesol qui pousse à travers elle
Anxiété

À quelle forme d'art t'identifies-tu le plus ?

Il est difficile de répondre à cette question en tant que personne assez multidisciplinaire, mais je dirais la poésie. Même si je crois que chaque sentiment et concept a son propre médium préférable, la poésie me permet de décrire tout ce que je veux. Des visuels aux idées plus complexes, les possibilités sont en quelque sorte infinies lorsque j'écris. Je me sens aussi plus connecté à la poésie puisque c'était la première forme d'art à laquelle j'ai été initiée. J'ai commencé assez jeune, à un moment où je ne savais même pas que ce que j'écrivais s'appelait même de la poésie. Il est certain que l'on puisse dire que j'ai donc un faible pour cette forme d'art.

Photo d'un mannequin aux cheveux rouge avec une écharpe vintage, devant un dessin d'une ville imaginaire avec une cerise surdimensionnée et une tasse de café volante
Bourgeoisie

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Je dirais qu'il y a 3 grandes sources d'inspiration pour mon travail. La première, aussi cliché que cela puisse paraître, me vient de situations personnelles. J'aime passer par mes propres sentiments et éplucher chaque couche pour en extraire chaque perspective. Cela s'applique également aux sentiments des autres que je peux rencontrer. La seconde est un peu étrange, mais ce sont en fait des images que je vois pendant que je rêve. La dernière est la musique. J'aime créer une liste de lecture pour chaque morceau sur lequel je travaille. Les sentiments ne sont pas si tangibles, donc utiliser des sons et des textures que vous pouvez retrouver dans la musique comme inspiration aide beaucoup à illustrer ces concepts.

Dessin d'une longue cuillère de miel se versant dans une tasse de café, réalisé par une artiste montréalaise
Sweet Coffee Thoughts

Quel est le meilleur conseil que tu es reçu ?

De profiter autant du processus que du résultat ! Cela peut s'appliquer à l'art, mais aussi à tout ce que nous construisons dans la vie. Je pense que c'est un bon rappel pour parfois ralentir les choses. Il est important de faire notre voyage à notre rythme.

Qu'est-ce qui vous inspire le plus à créer ?

Comme je m'inspire beaucoup du surréalisme et du symbolisme, l'idée que je puisse altérer la réalité à travers mon art, et même dérouter quiconque voit mes pièces, est assez amusante pour moi. J'aime penser que ce que je crée poussera certaines personnes à la contemplation. C'est cette nature interactive de l'art qui m'inspire à créer autant que moi.

Photo d'une jeune artiste, mannequin et poète montréalaise Baya, avec des cheveux bouclés, un collier de perles, un pantalon noir et de longs gants en dentelle
Photo prise par Hamza Abouelouafaa

Instagram : @kleophie

← Article précédent Article suivant →

français