Artiste de la Semaine - Rencontrez Emma Beko

Publié par Mélina Tremblay le

Cette semaine, nous allons parlés avec la musicienne Péruvienne-Canadienne, Emma Beko. Précédemment la moitié du duo vocal Heartsreets, Emma a récemment publié son premier projet solo « BLUE ». Nous lui avons posé quelques questions à propos de ce qui se passait deriière toute cette créativité.

Comment te décrirais-tu?

Je suis un être très curieux, je suis sensible. J'aime aimer et j'apprécie autant la mélancholie que la joie pure.

Qu'est-ce qui vous amené à vouloir faire de la musique?


Quand j'étais petite, c'était "Ready to Die" de Notorious B.I.G. et le grunge des années 90 qui m'a fait aimer la musique. Cependant, ce qui m'a poussé à faire de la musique, c'est ma passion d'écrire et de m'exprimer à travers le freestyle.

Emma Beko, la musicienne montréalaise, dans un sous-sol entouré de gens qui font la fête, avec une jupe et un chandail grunge

À quoi ressemble votre processus créatif?

Cela dépend, chaque chanson est différente, mais c'est un processus très solitaire pour moi. J'adore collaborer, mais je fais la plupart de mon «travail» quand je suis seul. Mes idées semblent plus claires et il y a moins d'inhibitions pour essayer des choses, sans jugement sur moi-même.

Quelles sont vos principales influences musicales?

Dans leur énergie, je dirais DMX pour le moment. C'est un rappeur que j'ai toujours beaucoup aimé et bizarrement, son décès a coïncidé avec mon entrée dans une période d'écriture pour mon prochain projet. Je voulais déjà aller dans cette direction, alors je me suis juste plongé dans sa musique et ça a été vraiment une grande inspiration. Sur le plan sonore, mes influences sont très éparpillées, je n'en ai pas de principale, mais certaines que j'ai écoutées aujourd'hui, par exemple, sont Vegyn, Deb Never, Freddie Gibbs, Death Grips et la journée n'est pas finie hahaha.

Emma Beko, musicienne péruvienne-canadienne, pris en photo de proche, avec un jeu d'ombres dans le visage

De ta propre musique, as-tu une chanson préférée?

J'adore «Weird» parce que c'est différent de tous les autres et j'adore à quel point c'est honnête et non conforme. J'ai fait tout ce que je voulais faire là-dessus. C'est comme si je parlais, je rappe à peine, c'est la chose la plus étrange pour moi, mais c'est juste sorti de cette façon et Beau Geste (producteur) et moi l'avons adopté naturellement.

Quelle est la prochaine étape pour vous?

De la bonne musique, de superbes graphismes, de superbes performances, du grand art. Le début d'une belle carrière. Et plus de cette confiance que je ressens en ce moment, j'adore ça hahaha!

Emma Beko, jeune femme musicienne, assise au sol sous un puit de lumière, portant des pantalons à motifs

On adore cette confiance et cette énergie! Prenez le temps d'aller écouter sa musique et aussi, ses vidéos clip, qui sont aussi uniques que sa musique.

Facebook:
Emma Beko

Instagram:
@emmabeko

← Article précédent Article suivant →