Artist of the Week - Meet Madelline

Publié par Mélina Tremblay le

Who are you and what do you do?
Hi!! My name is Madelline and I’m a singer, songwriter, producer, actor, music video producer and director!

What first got you into music?
I grew up doing choir and school band. I was also a total musical theatre kid. Growing up, my parents always had great classics playing in the house. 

 

Montreal musician Madelline trying on sunglasses in a red lighting with a blacn bralette and mom jeans

 

How would you describe the music that you typically create?
I would describe my music as having influences of pop and rap but ultimately genre less. I’m not confined by sticking in a certain sound, experimenting is what keeps me passionate.

If you could go open a show for any artist, who would it be?
Charli XCX because i think her fans would appreciate my music.

 

Madelline singer artist with red hair standing on a motel bed with a floral dress

 

What is the best advice you’ve been given?
Act confident and people will believe in you.

What’s next for you?
I’m currently dropping the rest of my debut EP “NOISE COMPLAINT” along with a short film encompassing the last two songs on it. Afterwards, I’m heading to the US to finish recording another project and creating new visuals.

@i.am.madelline

NOISE COMPLAINT EP

 

Madelline montreal artist wearing bunny ears out of a motel window, being rebellious

 

Pictures taken by: Besty May Smith

Plus →

Artiste de la semaine: Rencontrez Maia Fadoul

Publié par Mélina Tremblay le

Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m'appelle Maia Faddoul et je suis une illustratrice et designer basée à Montréal.

Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire de l'art ?

Pour être honnête, je ne me souviens pas n'avoir jamais voulu faire de l'art ! L'un de mes « abuelos » était un artiste professionnel en Amérique du Sud, et même si je ne l'ai pas beaucoup vu grandir, il a toujours été une figure inspirante.

Que représente ton œuvre pour toi ?

Je vois mon travail créatif comme une imagerie joyeuse, colorée et audacieuse, dans laquelle j'inclus souvent des messages sur des causes qui me passionnent. Mon travail est une sorte de panneau d'affichage pour les choses que je veux partager et amplifier dans mon environnement.

Peux-tu nous décrire ton processus créatif ?

Pour mon travail d'illustration, cela commence toujours par quelques croquis et recherches avant de me lancer dans le dessin numérique. Je reviens souvent sur mes pièces et retravaille certains morceaux en quelques jours - c'est vraiment un processus !

Y a-t-il une situation réelle qui vous a inspiré pour certaines de vos œuvres ?

La nature et les plantes sont une grande inspiration pour moi et le simple changement de saison à Montréal m'inspire toujours pour créer et mettre en valeur la beauté organique. J'aime concevoir numériquement des peintures murales sur des murs vierges que je trouve dans mon quartier et les publier sur mes réseaux sociaux.


Parlez-nous de messages (ou causes) importants qui vous passionnent et que vous intégrez dans votre travail ?

J'aime illustrer des sujets qui me parlent, touchant souvent aux questions de représentation, de féminisme intersectionnel et « d'empowerment ». Je m'engage également à faire don d'une partie de mes revenues mensuelles Etsy à une autre cause de justice sociale sur une base mensuelle, allant des centres pour les femmes sans-abri, des organisations de défense des droits des autochtones, des groupes offrant des services juridiques aux jeunes noirs au Canada, des organisations haineuses anti-asiatiques, etc.

Quelle est la prochaine étape pour vous ?

Je travaille actuellement sur des projets d'emballage vraiment amusants avec la brasserie Collective Arts, que je suis ravie de voir sortir bientôt sur les étagères.

Je travaille également sur un deuxième cours en ligne pour la plateforme Skillshare,Sur le thème de l'animation Procreate sur iPad - Restez à l'écoute !

Site en ligne: www.maiafaddoul.com

Instagram: @maiafadd

Etsy Shop: MaiaFaddoul

Plus →

Artiste de la Semaine - Rencontrez Baya

Publié par Mélina Tremblay le

Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m'appelle Baya, j'ai 19 ans et je suis mannequin, poète et illustratrice. Née et élevée à Montréal, j'ai appris à complimenter ma vie avec l'art. J'aime donner vie à l'aquarelle et illustrer mes sentiments par des mots. Parfois, je vais mettre les deux ensemble pour créer une seule pièce. J'utilise également de l'encre, de l'acrylique et du maquillage pour accompagner certaines de mes pièces d'art.

Dessin d'une chaise rouge ancienne avec un tournesol qui pousse à travers elle
Anxiété

À quelle forme d'art t'identifies-tu le plus ?

Il est difficile de répondre à cette question en tant que personne assez multidisciplinaire, mais je dirais la poésie. Même si je crois que chaque sentiment et concept a son propre médium préférable, la poésie me permet de décrire tout ce que je veux. Des visuels aux idées plus complexes, les possibilités sont en quelque sorte infinies lorsque j'écris. Je me sens aussi plus connecté à la poésie puisque c'était la première forme d'art à laquelle j'ai été initiée. J'ai commencé assez jeune, à un moment où je ne savais même pas que ce que j'écrivais s'appelait même de la poésie. Il est certain que l'on puisse dire que j'ai donc un faible pour cette forme d'art.

Photo d'un mannequin aux cheveux rouge avec une écharpe vintage, devant un dessin d'une ville imaginaire avec une cerise surdimensionnée et une tasse de café volante
Bourgeoisie

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Je dirais qu'il y a 3 grandes sources d'inspiration pour mon travail. La première, aussi cliché que cela puisse paraître, me vient de situations personnelles. J'aime passer par mes propres sentiments et éplucher chaque couche pour en extraire chaque perspective. Cela s'applique également aux sentiments des autres que je peux rencontrer. La seconde est un peu étrange, mais ce sont en fait des images que je vois pendant que je rêve. La dernière est la musique. J'aime créer une liste de lecture pour chaque morceau sur lequel je travaille. Les sentiments ne sont pas si tangibles, donc utiliser des sons et des textures que vous pouvez retrouver dans la musique comme inspiration aide beaucoup à illustrer ces concepts.

Dessin d'une longue cuillère de miel se versant dans une tasse de café, réalisé par une artiste montréalaise
Sweet Coffee Thoughts

Quel est le meilleur conseil que tu es reçu ?

De profiter autant du processus que du résultat ! Cela peut s'appliquer à l'art, mais aussi à tout ce que nous construisons dans la vie. Je pense que c'est un bon rappel pour parfois ralentir les choses. Il est important de faire notre voyage à notre rythme.

Qu'est-ce qui vous inspire le plus à créer ?

Comme je m'inspire beaucoup du surréalisme et du symbolisme, l'idée que je puisse altérer la réalité à travers mon art, et même dérouter quiconque voit mes pièces, est assez amusante pour moi. J'aime penser que ce que je crée poussera certaines personnes à la contemplation. C'est cette nature interactive de l'art qui m'inspire à créer autant que moi.

Photo d'une jeune artiste, mannequin et poète montréalaise Baya, avec des cheveux bouclés, un collier de perles, un pantalon noir et de longs gants en dentelle
Photo prise par Hamza Abouelouafaa

Instagram : @kleophie

Plus →

Playlist de Karaba & Croppedhat

Publié par Mélina Tremblay le

Coucou les belles âmes !

L'été est là et nous voulons danser et chanter avec vous !

Karaba et Camille ont décidé de vous concocter une playlist basée sur leur dernière collection. Versez-vous un verre de vin et parcourez ces incroyables souvenirs avec nous !

1. I'm Coming Out - Diana Ross

2. Proud Mary - Tina Turner

3. (You Make Me Feel Like) A Natural Woman - Aretha Franklin

4. At Last - Etta James

5. I Wish I Knew (How It Would Feel To Be Free) - Nina Simone

6. Doo-Wop (That Thing) - Lauryn Hill

7. Together Again - Janet Jackson

8. Black Hand Side - Queen Latifah

Plus →

Artiste de la Semaine - Rencontrez Maria

Publié par Mélina Tremblay le

Tout d'abord, qui es-tu et que fais-tu ?

Je m'appelle Maria Helena Ghadban, mais vous pouvez simplement m'appeler Maria. Je suis née à Montréal, j'ai grandi dans un environnement très strict au Moyen-Orient avec une maman syrienne et un papa libanais. Je n'ai jamais pu m'exprimer en grandissant, surtout en faisant partie de la communauté LGBTQ+.

Je ne me considère pas forcément comme une influenceuse, je suis une artiste. J'aime peindre depuis l'âge de 5 ans, jusqu'à ce que je découvre que je peux peindre sur mon visage. J'ai réalisé que le maquillage est la façon dont je sors de l'environnement strict qui m'entoure chaque jour, c'est la façon dont je libère mon cœur et mon esprit. Je suis maquilleuse indépendante, je crée principalement sur moi-même, mais je veux toujours faire plus. Mon objectif ultime est de briser le moule des normes de beauté et de médias sociaux très populaires « sans défaut et raffinées ». Je veux partager mes histoires de vie et mes émotions à travers mon art ; brut, non édité et imparfait - parce que personne ne l'est.

Comment as-tu découvert ta passion pour le maquillage ?

À l'époque où je vivais au Liban, j'avais environ 8 ans. Ma mère n'a jamais été complètement glamour, mais ma tante l'était et l'est toujours. Chaque fois qu'elle lui rendait visite et se maquillait, je me tenais toujours à côté d'elle et regardais tout ce qu'elle faisait avec curiosité. Je recommanderais même quoi faire avec son maquillage et je demandais si je pouvais essayer ses rouges à lèvres; c'est elle qui m'a donné mon premier.

Vers 2009, j'ai découvert Lady Gaga et l'essor du maquillage YouTube, en particulier Michelle Phan. Je me souviens avoir regardé le clip de "Just Dance", puis vu les vidéos de Michelle dans l'onglet recommandé. J'ai regardé à peu près toutes ses récréations Gaga, c'est à ce moment-là que l'hybride de mon amour pour Gaga et de ma passion pour le maquillage a commencé. Ce n'est qu'en 2015, lorsque j'ai déménagé à Montréal à temps plein, que j'ai découvert Rupaul's Drag Race et je suis tombé amoureuse d'Adore Delano. J'ai commencé à regarder d'autres tutoriels de maquillage, essayant lentement de reproduire son look. 2015 a été l'année où j'ai su que le maquillage était plus qu'un simple passe-temps. C'est une vraie passion que je savais que je voulais poursuivre, et je suis toujours sur ce chemin.

Quel beau maquillage aimeriez-vous recréer, et pourquoi ?

J'ai récemment découvert @ a1jewel0310 sur Instagram et je suis époustouflé par leur talent et leurs techniques. J'aime réfléchir au processus de réflexion des gens pour un maquillage, et que leur travail vous fait haleter de la meilleure façon possible. Ça me donne envie de sortir un stylo et du papier et de me mettre au défi de dessiner des dessins aussi complexes que les leurs. Ils traitent leur visage comme s'il s'agissait d'un vrai morceau de papier, sans se focaliser sur la perfection, et c'est exactement le message que je veux faire passer à travers mon art. Je veux recréer ce look, car cela mettrait au défi mes capacités et m'apprendrait de nouvelles techniques. J'ai aussi un ADD, donc ce serait une pratique incroyable de se concentrer, de respirer et de prendre le temps de tout perfectionner.

Quelles sont tes marques préférées du moment ?

Tout d'abord, sans aucun doute, Haus Laboratories. Je sais que ça peut sembler un peu biaisé parce que c'est la marque de maquillage de mon idole, mais j'adore vraiment tout ce qu'ils représentent. Leur message global est d'arrêter de se comparer à ce que vous voyez sur les réseaux sociaux, d'arrêter de fixer des attentes irréalistes et de vous laisser tomber, d'embrasser l'imperfection parce que c'est ce qui vous rend unique et beau, en diffusant finalement le message de bienveillance et de compassion, parce que si vous ne pouvez pas être gentil et respectueux envers vous-même, vous ne pourrez jamais le faire avec quelqu'un d'autre. C'est le message exact que je veux crier à haute voix, c'est extrêmement important, mais tellement négligé. Leur équipe est composée des personnes les plus incroyables. Cette marque a été la première à me contacter, me permettant de faire partie de la Haus, et cela ressemble toujours à un rêve. Ils m'ont fait réaliser que le nombre d'abonnés n'a pas d'importance, c'est votre intention. La transparence et l'honnêteté vont bien au-delà d'un chiffre. Cela me rend émotif de savoir qu'ils croyaient en moi pour partager leur message fort et puissant, partageant la même morale que mon idole.

Deuxièmement, les laboratoires de Pat McGrath. J'ai acheté deux de ses produits alors qu'ils n'étaient même pas encore disponibles au Canada. Pat est mon idole depuis 2016. Son intelligence de maquillage est au-delà. Ses looks de défilé de haute couture ne sont rien de moins que de l'art pur que vous pouvez regarder et en perdre la notion du temps. Elle commercialise ses produits comme divins, et divins ils le sont ! Chaque fois que je les applique, je me sens comme un mannequin qui se pavane à la semaine de la mode. La particularité, c'est qu'on sent que c'est fait d'un artiste à l'autre, pour les créatifs qui rêvent de diriger des défilés.

Quels sont les items sans lesquels tu ne peux vivre ?

Le fard à joues en crème est un must pour tout le monde, les bâtons de maquillage pour les lèvres et les joues de la marque Milk sont la voie à suivre. Ils ont une finition rosée, vous pouvez simplement l'appliquer sur votre crème solaire et ça donne un effet de rougeur et de brillance naturelle. Ma teinte préférée est Perk, c'est l'entre-deux parfait entre pêche et rose. Ils durent très longtemps, ce que j'apprécie vraiment.

Le nouveau lancement de Haus Laboratories est aussi rapidement devenu un incontournable de tous les jours, la teinture à l'huile pour les lèvres PhD. Je n'avais jamais essayé les huiles pour les lèvres auparavant, mais elles sont littéralement la meilleure version d'un baume à lèvres. Cette formule réagit avec votre pH personnel et se transforme en votre teinte unique, ce qui est géniale. Le résultat ressemble à la couleur de vos lèvres, mais plus vibrante et améliorée. Mes teintes préférées sont Tint (rouge transparent) et Primary (rose transparent). Ils durent longtemps et sont extrêmement hydratants et je pense que tout le monde doit les essayer.

Enfin, le mascara, que je n'applique pas toujours parce que je n'aime pas le processus de retrait, mais quand je le fais, je me sens tellement bien et sexy. Je peux le mettre sans aucun produit pour le visage et me sentir toujours aussi belle. Il complète n'importe quel look et le rend encore plus beau, donc je ne peux définitivement pas m'en passer. Mon préféré est le mascara Kush de Milk makeup.

Peux-tu partager avec nous une bonne astuce beauté ?

Une astuce que j'ai récemment découverte et dont je suis amoureuse est de mettre du baume à lèvres sur vos yeux. Je sais "de quoi parle-t-elle?", mais croyez-moi, ça m'a changé. Ça fonctionne que vous soyez pressé ou non, que vous souhaitiez essayer quelque chose de nouveau ou que vous n'ayez pas le temps d'essayer quelque chose de nouveau, avec ou sans fard à paupières, c'est littéralement parfait.

Appliquez votre fard à joues préféré sur vos joues, vos yeux et vos lèvres pour une belle moue pleine, puis utilisez un baume à lèvres transparent, ou teinté, et appliquez sur vos lèvres et vos paupières. Mes préférés sont le baume dotcom de Glossier dans les tons « Berry » et « Cherry ». Ils sont teintés pour vous donner un éclat sain sans effort et une légère brillance à vos yeux, qui est si frappant et confiant. Mettez du mascara et le tour est joué. Pour un look de piste plus éditorial, le duo surligneur et baume Pat McGrath Skin Fetish est une option plus sophistiquée mais parfaite. Vous serez assuré de vous sentir comme la personne la plus confiante au monde avec un œil brillant, un incontournable pour toujours.

Instagram : @mariagrxms

Plus →
  • 1
  • 2
  • 3
  • 7
français